Vous êtes ici : Accueil > La vie chez les Oldies > Tournoi régional UFAR GRL 2017

Samedi 11 novembre 2017

Tournoi régional UFAR GRL 2017

Déplacement en Terres Arvernes

D 11 novembre 2017     H 12:00     A CaptainscrumHHalf, Thibaut     C 3 messages


agrandir

Le 11 novembre 2017, 17 guerriers stéphanois, renforcés de Jean-Charles le Cep Beaujolais, allèrent combattre non loin du plateau de Gergovie. Les Devil Oldies y écrivirent une nouvelle page de l’Histoire de France, ou presque...

L’arrivée fût calme et décontractée, chacun scrutant le ciel, le terrain, le regard de nos futurs adversaires. Un p’tit café et pourquoi pas un vin chaud, puis vient le moment de se sustenter. On ressort, on traîne, on attend, on pinaille, on se renseigne et on nous dit que cela devrait commencer à 14h30. Les poules sont faites, les règles sont données. Il y aura donc deux poules de 4 avec, pour chaque poule, trois matchs de 2 x 10 minutes.

Après quelques mots roboratifs bien sentis, prononcés dans le vestiaire par Flavien le poète parolier cinéphile et captain Nico, la composition d’équipe est assurée par les vieux d’la vieille, Domi et Hubert, avalisée par Sergio. Ça va l’faire !
L’effectif est prêt, la préparation physique peut commencer.
Elle est faite ballon en main, de la touche, du combat pour les avants. Des lancements de jeu déjà ambitieux pour les lignes arrière, tiens, tiens, y a de l’envie !

Gigots Bitume

Le premier match nous oppose aux Gigots Bitume, équipe que nous connaissons bien mais qui se renouvelle, tout comme la nôtre d’ailleurs. Dès les premières minutes, les Devils sont exemplaires, présents, occupant sans cesse le terrain adverse. On verra de l’alternance dans le jeu et nous marquons logiquement le premier essai.

Sur une mêlée ordonnée dans nos 40 m, tiers gauche du terrain,Varoq’ envoie à son intérieur Skipper Baptiste tâter de la ligne de défense. Les Gigots l’ont vu arriver, en mesurant bien le risque que représente pour eux sa silhouette longiligne et son poids d’albatros planant sur les alizés …
Ils s’y mettent à plusieurs pour le stopper puis le mettre au sol, Yves transforme d’un geste vers l’extérieur et c’est parti jusqu’au bout, côté opposé où Fred Sailor lance ses pattes arrières dans le couloir des 15 m à droite, mais sa passe destinée à Alain est mal assurée. Touche pour les Gigots, mais dans leurs 22.
Mick lance, Big B’ « lifte » efficacement François qui s’élève au-dessus de tous, saisit la balle, ballon porté, avec un diligent Bob dans le rôle de « M. Propre ». Yves pour Varoq’ qui manoeuvre, s’infiltre dans la zone faible entre les avants et le 10 adverse et marque !

Le temps passe, on retrouve le même engagement en seconde mi-temps jusqu’à une action à 30 temps de jeu (c’est à peine exagéré) où nos guerriers ne cessent de pilonner la défense adverse jusque dans leurs 22. Mais la défense tient bon et c’est une relance à 30 mètres de leur en-but qui enverra le ballon sur l’aile gauche des Gigots. Nous avions remarqué un peu plus notre difficulté à nous écarter rapidement pour défendre sur nos ailes et paf, merde, ils l’ont vu aussi. Ainsi l’ailier gauche orange efface deux placages et file marquer l’essai de l’égalisation. L’essai est mérité et on ne peut que ronger son frein. On s’en voudra encore plus à la fin du tournoi... Score : 1 – 1.

Grognards d’ARCOL

Une pause puis nous nous retrouvons confrontés aux Grognards d’ARCOL.
Tout au long de la rencontre nous aurons ce sentiment frustrant que nous pouvons marquer d’une minute à l’autre… Mais non.
Hé les coachs, va p’têt falloir gamberger ça : quand ils défendent fort, les DO sont souvent timides une fois le ballon repris à l’adversaire.
Faut faire confiance à la magie du jeu, l’audace, les bonnes intentions et la réussite ne vont pas tarder à revenir ...
Nous pouvons nous enorgueillir de ne jamais avoir été mis en difficulté mais nous n’arriverons pas à ouvrir le score. Match nul : 0 – 0.

Nous devons maintenant attendre 2 matchs avant le dernier face aux Old Blags de la Tour de Salvagny, de vieilles connaissances aussi. La pluie s’est invitée par moments et nous laisse tantôt voir un arc-en-ciel, tantôt sentir un crachin venir nous flageller le visage.

Old Blags

On se remet en route dix minutes avant la dernière rencontre. On avait vu les Old Blags en difficulté lors des deux matchs précédents et ce sera encore le cas contre nous puisque nous leur infligeons un 7 à 0.
Pas moins de trois essais partis de relances de notre en-but, dont le premier d’entre eux après une séquence de combat défense des avants devant leur ligne, et qui parviennent sans commettre de faute à reprendre la balle pour permettre aux attaquants de lancer la Sarabande.

Et Baptiste qui y va de sa chevauchée solitaire à sa façon découverte au Tournoi national à Montpellier.
Et captain Nico qui s’impose à quatre reprises à la réception des coups de pied de renvoi et mène la charge, fait avancer tout le monde et libère son ballon avec son paquet d’avants autour de lui.
Ça rigole ! Et les vieux d’la vielle (vous vous souvenez, les ceusses de tout à l’heure), depuis la touche, s’en donnent à pleine voix !

Agréable pour nous, mais triste pour eux, ils se sont pris plus de 15 essais en 3 matchs, on compatit.

Et maintenant que l’après-midi sportive s’achève et que l’on fait le point des scores, on s’aperçoit que les Gigots ont arraché in extremis une victoire 1 à 0 face aux « Grognards d’Arcol ». Ils arriveront donc à un total de 2 victoires et un nul (contre nous) et quand on sait que ce sont eux qui gagneront le tournoi, on enrage d’autant plus sur cet essai de l’égalisation en début d’après-midi. Pour la première fois depuis longtemps, on n’a jamais été aussi près de gagner un tournoi.
« … on gagnera pas le championnat, la Coupe du Monde, peut-être le Tournoi ... »
Enfin bon, c’est comme ça et cela n’enlève en rien toutes les belles choses que nos gars nous ont montrées tout au long de cette belle après-midi.

On peut remercier les deux arbitres de notre poule qui ont très bien dirigé les rencontres de l’après-midi, ne laissant aucun regroupement douteux dégénérer, vous savez, comme ça arrive parfois, lorsque notre Olivier M. est au sifflet, lequel était là en première ligne, où il s’exprime le mieux, avant d’entamer son répertoire poético-encyclopédique.

Les joueurs :
Kaptain Niko, Dancing Yves, Big B, Alain La Lentille, Haw-Haw Alain, Flimsy Foot Flavien, Bertrand Largo, Flying François, Docteur Olive, Fred Saylor, Skipper Baptiste, Paddy Murray, Sergio, Diego, Mik le Maousse, Bob, Chris Varoq, et Jean Charles le Cep Beaujolais en guest star.

Les non-joueurs (coachs, porteurs d’eau, pharmacie, gourdes, maillots, ...) :
Alain l’officiel, Domi le poilu au regard bleu horizon, Hub le bondissant, Thib le hobbit.

Portfolio

Dans la même rubrique

16 octobre 2019 – Quelques mots sur le tournoi Régional 2019

26 septembre 2019 – Les DO au pays de TIntin

19 juin 2019 – Quelques mots sur le tournoi de Ternay

17 mai 2019 – Repas basque

10 mars 2019 – Made in Givors / Devil Oldies

3 Messages

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Rechercher


On est aussi sur Facebook


les plus lus

1.  Hymne Aviron Bayonnais

2.  Voyage à Trévise 2010

3.  Nos chansons

4.  Présentation

5.  Tournoi National UFAR - Toulouse


5 au hasard

1.  Match Retour vs Papy Cop’s

2.  Match DO/entente Andrézieux-Roche

3.  Festival UFAR GRL 2013

4.  Tournoi d’Andrézieux 2007

5.  Match vs Old Blag’s


les plus populaires

1.  Grognards de l’ARCOL / Devil Oldies

2.  Repas basque

3.  Soirée Intégration 2007

4.  Pavois du Lyonnais 2015

5.  Bouclier UFAR GRL 2015 à Bron