Vous êtes ici : Accueil > La vie chez les Oldies > Match à Clermont

Match à Clermont

Des Auvergnats généreux dans l’effort, …et pas que !

D 6 mars 2015     H 23:30     A Alain, CaptainscrumHHalf     C 2 messages


agrandir

Vendredi 6 mars 2015 à Beaumont, Stade de la Mourette (qui passait par là, bien sûr...)
Score à 22h00 : VRAC 4 – Devil Oldies 3

JPEG - 332.7 ko
Le Bouclier Arverne

1er tiers : VRAC 2 – Devil Oldies 1

Ah ouais, sont robustes et généreux dans l’effort les Arvernes ! Dans l’équipe "des marrants", qu’ils avaient alignés au coup d’envoi, leur paquet d’avant donnait plutôt à penser qu’il s’agissait de descendants d’Obélix, plutôt que des vénérables Panoramix ou encore Agecanonix, …enfin j’me comprends !
Et les avants des DO l’ont compris aussi, qui ont dû se les fader d’entrée. De toute façon, tout au long de cette rude empoignade, fallait pas se tirer de d’vant ! Le vaillant Thib’ et le bouillant Sergio y ont laissé quelques plumes, voire quelques neurones !

Sur les premiers points de rencontre, "ça faisait de la poussière". Et ça jouait des 2 cotés : dès la 6è minute, les DO attaquent sur la droite, sont bloqués, conservent le ballon et renvoient du jeu côté opposé, mais là, dans le ruck, ils se font chiper la gonfle : les Auvergnats contre attaquent droit devant dans le couloir des 15 m jusqu’à l’en-but. Et cela, devant le cadet des Doyen qui a dû être bien surpris de trouver quelqu’un plus rapide que lui...
Sur ces entrefaites, on l’a vu, Thib’ paie de sa personne en défense et "se fait éteindre la lumière", Raoul le supplée immédiatement.

Suite à un nouveau mouvement du VRAC qui conduit ses avants jusque sur la ligne des 5 m, les DO concèdent une pénalité, sur laquelle les lourds avants auvergnats insistent au prés, et finalement, marquent une deuxième fois, au grand dam de Walter qui, après le match, nous murmurait qu’il pensait bien avoir gagné ce ballon. Cela aurait mérité l’appel à la vidéo…
Mais, à ce moment-là, sur la touche, on se dit qu’on avait raison d’penser c’qu’on pensait ... et qu’ça va pas être de la brioche !

Heureusement, il ne faut jamais désespérer avec les DO, d’autant que, hormis les premières minutes, nous étions bien dans le match. Et voilà que, sur "une bonne mêlée" à 15m de la ligne, à gauche dans les 40 m arvernes, les DO lancent une belle et fluide attaque : jeu déployé à droite, ChrisVaroq s’infiltre et Bip-Bip Serge marque pour nos couleurs (qui sont bleues …comme celles du VRAC, d’ailleurs).

Bref repos, on échange quelques mots : va pas falloir mollir et se montrer clairvoyants, on va plutôt "porter le jeu à la campagne qu’à la ville", comme aiment à le dire les Néozèds.

2ème tiers : VRAC 1 – Devil Oldies 1

Les DO semblent avoir pris la mesure de la confrontation, à la façon : "on va pas se bagarrer systématiquement entre frères, surtout si certains sont plus épais que les autres !"

Les DO sont entreprenants. Ils jouent, déplacent, font ce qu’il convient de faire.
Dès la 5ème minute, alors qu’ils ont amené le jeu dans les 22 adverses, Lolo le malicieux tente et réussit une jolie petite fantaisie de jeu au pied décroisé rasant qui se faufile entre la solide défense auvergnate. Salim l’a bien senti et, de son poste d’ailier pour l’occasion, brûle la politesse à son vis à vis et marque. Et voilà une initiative offensive qui était opportune, c’est ça, aussi, le rugby aux Devil Oldies !

Et qui donne des idées. Le VRAC lui aussi sait faire ça, en plus simple, mais efficace : un jeu au pied court par-dessus la ligne, hésitation des défenseurs des DO à la réception dans leur 22 m, ruck sur la ligne, finalement gagnant pour les balèzes avants auvergnats qui marquent une troisième fois.

3ème tiers : VRAC 1 – Devil Oldies 1

Et c’est reparti ! Pas longtemps pour Sergio qui à son tour reste allongé après une accolade appuyée avec un joueur local. Rien de bien grave c’est heureux, ça veut quand même dire que ça va piquer jusqu’au bout !
A la 7ème, le VRAC joue une mêlée ordonnée, feinte de passe, le joueur porte et, d’un retour intérieur, envoie son partenaire marquer entre les poteaux.

10ème minute, nouvelle mêlée ordonnée en faveur des Auvergnats, malicieusement le "Fifi", demi de mêlée adverse, simule un appel grand côté, le 8 ramasse et part côté opposé, le mouvement amène le VRAC jusqu’aux 22 des DO qui contiennent l’attaque par une défense efficace.

Mais, trois mêlées sont à suivre pour le VRAC et les DO défendent sans faillir.

A leur tour, les Stéphanois introduisent en mêlée, ChrisVaroq, joue au pied pour lui, récupère, donne, le jeu continue jusqu’aux 5 m adverses…. avant que le porteur ne soit poussé en touche, c’était bien vu, ça aussi !

A l’approche de la fin du match, nouvelle mêlée en faveur des DO. Notre Paddy Eamonn franchit la ligne entre le 10 et les avants adverses, et ajuste une passe sautée en cloche (dont il a le secret …) pour Serge "bip bip" Doyen. Celui-ci redresse sa course et marque malgré le retour d’un défenseur.
Ça revient vite en défense chez les Auvergnats. Même en fin de match !

Au final, ce rééquilibrage des forces en cours de partie a bien laissé croire aux Stéphanois qu’ils pouvaient tout à fait légitimement disputer le bouclier Arverne à leurs hôtes. Du reste, d’aucuns racontent qu’ils y sont parvenus ...
... en remportant sans conteste .......... le fameux 4ème tiers.

Alors, c’est vrai que c’est toujours la même histoire : "ça dépend de la grôsseeuure des tièreeeuuuuu !!!".
Parce qu’on vous avait pas dit, mais au Cleubousse, y’avait du Picon !

JPEG - 245.3 ko
Ya du monde sur la photo !

4e tiers, donc : on a gagné, mais c’est difficilement quantifiable.

Ce fut comme à l’accoutumée très chaleureux après (après la petite drôlerie du Père Walter, bien sûr). Mais on avait prévu le coup : on était en bus. Et nous avons tenu nos engagements : pas de départ avant 2h00 du mat’. José notre chauffeur (celui qui nous avait emmené à Barcelone !), bien que déçu de l’absence de nos compagnes était d’accord….
On est même revenu avec quelques cadeaux.
L’un collectif : une invitation à participer à leur prochain Tournoi International en Mai 2016 (leur gros projet).
Le second plus ciblé : un maillot de l’ASM, daté et personnalisé aux armes de nos 2 clubs remis à CoachHubert. Cerise sur le gâteau, celui-ci eut droit à être porté, revêtu de la précieuse tunique par Yann et Pascal les 2 co-Présidents. Tout un symbole.
Ce que voyant, quelques esprits chagrins se félicitèrent de l’absence de notre bien aimé Président, soutenant que d’une part, il aurait pu avoir quelques difficultés à s’introduire dans ce maillot (du 12 ans, visiblement…) et que d’autre part, les 2 balèzes co-présidents auraient eu plus de mal à le soulever….
Bref, ce cadeau encouragea Hubert à nous entonner quelques chansons de notre répertoire, dont « le pou et l’araignée » qui lui permet de casser un verre en toute impunité.

Ah ! Et puis, on a été bien content d’avoir nos nouveaux maillots coton, matelassés, manches longues pour affronter la fraicheur du soir.

Pour finir, nous ne saurions passer sous silence, la grande performance du local de l’étape, Jean-Luc dit l’Amiral, ci devant Délégué UFAR auprès du Comité Auvergne, qui non seulement fut l’arbitre à poigne qu’il convenait à nos ébats, mais qui fut aussi un cuistot émérite aux fourneaux. Merci à lui.

Côté DO, Merci aux 21 braves, aux 21 joueurs présents : Alain le bleu, Bertrand(s) le Large et le Grand ; Walter "Médecine man" ; Le Doyen et son cadet (Serge Bip-Bip) ; Romain ; Bob ; Captain Nico ; Alex ; Gabriel ; Gilles Mezalino ; Thib’, Salim. ; Raoul ; Lolo Teyss. ; Jimmy Moon ; ChrisVaroq. ; Sergio Brasletti ; Serge Butcher ; PaddEamonn .
Les accompagnateurs - rapporteurs  : Alain B. ; CoachHubert.

Portfolio

  • Du monde au bar, aussi !
  • il court, le furet !
  • La classe biberon des DO
  • Bleu comme un Devil...
  • les VRAC : Yann, Pascal et l'Amiral.
  • Toujours du monde au bar...
  • Entente cordiale
  • Joli ce maillot mais c'est temps de diner, non ?
  • les DO en VRAC

2 Messages

Un message, un commentaire ?
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?